Comment planter mes végétaux ? LE GUIDE COMPLET

 

Nous vous accompagnons de A à Z pour la plantation de vos végétaux. Retrouvez tous nos conseils professionnels pour vous garantir de belles plantes !

 


DECOUVREZ LE GUIDE EN VIDÉO :

 

PARTIE 1
LES LIGNEUSES
(Arbre, arbuste, arbrisseau…)


POUR LES PLANTES A RACINES NUES
Commencez par préparer le terrain, aérer la terre, enlever les herbes…
Ensuite, creusez l’espace de plantation. Si votre terre est mauvaise, profitez-en pour aérez la terre en profondeur et largeur pour ameublir et aider à la reprise.
Puis délimitez la profondeur en déposant une première fois la plante dans le trou. Elle doit être enterrée UNIQUEMENT jusqu’au collet (partie de transition entre les racines et le début du tronc). Vérifiez bien qu’il arrive au niveau de votre sol, en vous aidant d’un guide par exemple. Il ne doit être ni trop profond ni pas assez enfoncé. Il risquerait de faire des rejets intempestifs ou le plus souvent de mourir tout simplement, par étouffement.
Après avoir jaugez la profondeur, préparez un pralin, il s’agit d’une préparation qui stimule et aide la reprise, en englobant les racines de la plante, celles-ci partent avec un capital de « nourriture » et d’humidité suffisante pour repartir en terre. Pour cela, mélangez de l’eau, de la terre meuble, et de la bouse de vache ou du fumier de cheval (pensez à les prendre frais, car ils contiennent de l’auxine, hormone qui stimulera la croissance) pour créer une pâte épaisse.
Pour une recette encore plus optimimum vous pouvez remplacer la terre par de l’argile, faire macérer du saule dans votre eau 24h avant, et ajouter de la corne broyée.
Enrobez les racines en les trempant délicatement dedans.
Glissez la plante dans votre trou, le long d’un tuteur préalablement planté (le fait de l’insérer avant vous permettra d’être sûr de ne pas abimer les racines). Recouvrez de terre, puis secouez vigoureusement le tronc pour que la terre se répartisse correctement. Puis appuyez fortement pour stabiliser la plante. Contrôlez que le collet arrive bien à fleur du niveau de la terre, c’est LE point essentiel pour une reprise garantie.  Enfin, attachez la plante au tuteur en nouant de la ficelle pour arrimer correctement le tronc, pensez à choisir de la ficelle organique, qui vous assurera de ne pas étrangler la plante dans le temps de par sa qualité biodégradable. Réalisez le paillage en couvrant d’un carton puis de paille qui garde la terre fraiche et humide (pensez à réutiliser la paille et la carton de votre colis !). Par la suite, arrosez uniquement lors des fortes chaleurs ou sécheresses durant la première année.

POUR LES PLANTES EN CONTENEUR
Commencez par préparer le terrain, aerer la terre, enlever les herbes…
Ensuite, creusez l’espace de plantation en prévoyant un trou d’environ 20 à 30% de plus que le volume du pot. Si votre terre est mauvaise, profitez-en pour aérez la terre en profondeur et largeur pour ameublir et aider à la reprise.
Puis délimitez la profondeur en déposant une première fois la plante dans le trou. La plante doit être enterrée UNIQUEMENT jusqu’au collet (partie de transition entre les racines et le début du tronc). Vérifiez bien qu’il arrive au niveau de votre sol, en vous aidant d’un guide par exemple. Il ne doit être ni trop profond ni pas assez enfoncé.
Fichez un piquet dans le sol, pensez à le mettre de biais pour qu’il ne touche pas les racine. Choisissez de l’installer du côté du vent dominant pour assurer la résistance de la plante.
Glissez la motte dans le trou puis recouvrez de terre. Tassez régulièrement pour stabiliser la terre. Contrôlez que le collet arrive bien à fleur du niveau de la terre, c’est LE point essentiel pour une reprise garantie.  Enfin, attachez la plante au tuteur en nouant de la ficelle pour arrimer correctement le tronc, pensez à choisir de la ficelle organique, qui vous assurera de ne pas étrangler la plante dans le temps de par sa qualité biodégradable. Réalisez le paillage en couvrant d’un carton puis de paille qui garde la terre fraiche et humide (pensez à réutiliser la paille et la carton de votre colis !). Par la suite, arrosez uniquement lors des fortes chaleurs ou sécheresses durant la première année.


PARTIE 2
LES HERBACÉES
(Légume vivace, fleur, aromate, médicinale…)

Commencez par préparer le terrain, aérer la terre, enlever les herbes…
Ensuite, creusez l’espace de plantation en prévoyant un trou d’environ 20 à 30% de plus que le volume du pot. Délimitez la profondeur en déposant une première fois la plante dans le trou. La plante doit être enterrée UNIQUEMENT jusqu’au collet (partie de transition entre les racines et le début du tronc). Vérifiez bien qu’il arrive au niveau de votre sol, en vous aidant d’un guide par exemple. Il ne doit être ni trop profond ni pas assez enfoncé.  Retirez le pot en la compressant délicatement puis en le retournant pendant que vous soutenez la plante avec deux doigts. N’oubliez pas de laisser en place le tuteur fourni avec votre plante, cela vous permettra de bien la repérer l’hiver lorsqu’il s’agit de vivaces caduques ! Remettre la terre en tassant régulièrement. Contrôlez le collet. Réalisez le paillage en couvrant d’un carton puis de paille qui garde la terre fraiche et humide (pensez à réutiliser la paille et la carton de votre colis !). Arrosez copieusement vos plantations les premiers jours pour stimuler la reprise. (ATTENTION, aucun arrosage en cas de gel !). Par la suite, arrosez uniquement lors des fortes chaleurs ou sécheresses durant la première année.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *