Comment semer une centaine de pommiers en 5 minutes ?

Bonjour à tous !

Nous voici de retour avec une nouvelle astuce du pépiniériste. Cette fois-ci nous allons vous faire découvrir comment semer une centaine de pommiers en 5 minutes ! Oui vous avez bien lu !! Retrouvez notre vidéo complète et toutes les précisions ci-dessous !

Tout cela est donc possible grâce au MARC DE POMMES. Lorsqu’on presse les pommes pour obtenir du jus, il reste à la fin une sorte de galette sèche constituée du broyât, des fibres, et… des pépins ! C’est cela qui nous intéresse car en moyenne une pomme contient 10 pépins, donc un kilo de pommes renferme environ 70 pépins ! Pour nous qui avons utilisé un pressoir de 150kilos, cela donne potentiellement plus de 10 000 futurs pommiers !!! Bien sûr, comme dans tout semis la réussite n’est pas de 100%, mais le marc de pommes donne malgré tout un très bon rendement, qui mérite qu’on s’intéresse à lui !

Nous avons fait depuis trois ans plusieurs tests sur notre lieu (planté en plein champs, dans une tranchée…) les résultats n’étaient pas toujours égaux, signe que le semis demande un minimum des conditions (certes simples, mais à connaître !) à réunir pour une bonne réussite.  Aussi, dans cette vidéo nous vous livrons la méthode optimale qui nous a donné le plus de pommiers !


L’exemple de jeunes pruniers et cerisiers semés de la même manière. 


La F.A.Q de la vidéo

🌿 À quoi correspond la zone 1 et 2 ?
En permaculture, on nomme zonage le fait de classer les parties de son terrain, en «zones», de 0 à 5, en fonction de leur fréquence d’actions : visite, besoin, entretien, énergie…  La zone 1 correspond à  l’endroit où l’on passe plusieurs fois par jour pour par exemple le potager, les oeufs du poulailler… Tandis que la zone 2 peut être le secteur des petits arbres fruitiers, plantes vivaces, parcours pour les poules, nécessitant des visites moins fréquentes mais tout de même régulières. En comparaison, les zones 4 et 5 décrivent des secteurs où nous nous rendons de peu souvent à très rarement.

🌿 Et si je ne veux pas planter dans des pneus ?
On peut bien évidemment semer dans des bacs composés d’une autre manière, en pierre, en bois ou autre. L’idée est d’avoir un contenant pour définir l’endroit où l’on plante, sinon avec le temps le semis risque d’être confondu avec les herbes spontanées.

🌿 Et si je n’ai pas de toile tissée ?
La toile évite le surcroît de travail, vous pouvez vous en passer sans soucis, mais il faudra prendre soin de désherber pour limiter la concurrence lors de la levée. Vous pouvez aussi penser aux cartons, moins pérennes mais plus écologiques, qui conviendra très bien pour les petites surfaces.

🌿 Qu’est-ce qu’un pommier franc ?
C’est un pommier au plus proche de la souche sauvage, issu de semis, non issu de manipulation génétique.

🌿 Puis-je utiliser mes pommiers sans les greffer ?
Les pommiers séléctionnés pourront tout à fait être utilisés comme des arbres brise-vent ou comme pollinisateurs. Mais non-greffés ils sont moins intéressants pour la consommation car ils donneront des pommes de petits formats au goût incertain, se rapprochant plutôt de la pomme sauvage car ce sera une hybridation du greffon et porte-greffe d’origine. Par contre, ils feront d’excellents portes-greffes  car ils auront directement poussé dans votre propre terroir, en plus pour un prix et une mise en œuvre dérisoire ! Cela donnera des pommiers rustiques, adaptés, et très résistants.


RETROUVEZ NOTRE FORMATION GRATUITE


4 commentaires sur “Comment semer une centaine de pommiers en 5 minutes ?

  1. Quelle énergie Walter!
    Super votre site clair dynamique
    On vous fait de gros bisous de notre Sarcey et bonne continuation
    A très bientôt Maguy et Dany

  2. Super chouette cette idée. Merci Walter ! Je vais essayer ça rapidement.
    Et si la pressée a été réalisée il y a 2,3 semaines c’est trop tard pour récupérer le marc (à cause de l’acidité) ou c’est encore ok ?
    Merci,
    Vincent,
    Picardie, Oise, Beauvais

    1. Bonjour Vincent,

      C’est chouette que tu veux essayer cette astuce hyper facile !
      Je les sèmerais en couche très fine, un bon coup d’arrosage sur le marc avant de remettre la couche finale de compost ou terreau afin d’enlever la chair qui tourne en vinaigre. Un petit conseil, mets des gants car ça aura une odeur forte.
      Bonne plantation, Walter

  3. J’aime bien la méthode “semis-à-la-pelle-j’en-ai-marre”! Je pratique beaucoup…et c’est vrai , les résultats sont très incertains, c’est scientifiquement prouvé ^^!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *