Faire pousser ses épices ? Oui c’est possible !

Planter des épices directement dans son jardin ? Voilà une idée originale et pourtant tout à fait réaliste ! Que vous recherchiez l’autonomie alimentaire ou que vous cultiviez l’abondance nourricière, cet article va vous plaire, c’est certain ! 

Exotiques les épices ?

Fiers de nos traditionnelles “herbes aromatiques” et autres “herbes de Provence” on aurait vite tendance à classer toutes les autres épices comme des plantes tropicales inaccessibles ! Pourtant il existe des épices tout à fait rustiques qui sont très bien adaptées à notre climat européen. Alors pourquoi s’en priver ??

Nous allons vous présenter 5 épices qui vont mettre du piquant dans votre potager !

5 épices à planter dans votre  potager, forêt-jardin, massif, jardin, haie

1.Le poivre de Sichuan

Zanthoxylum simulans

Famille :Rutaceae

Type :arbuste

Exposition :soleil, mi-ombre

Type de sol : prolifère en sols drainant frais même humides.

Résistance au froid :- 28°

Plantation :septembre à avril

Arrosage :Arrosage lors de la plantation. Faible besoin par la suite

Entretien :Taille d'allègement de la masse ligneuse chaque 5 ans.

Feuillage :caduc

Hauteur : 3m

Floraison :avril à juin 

Période de récolte :octobre

Intérêt :Cuisine, médicinal, parasiticide

Partie(s) comestible(s) :Feuilles / enveloppes des graines en condiment 

Au jardin➜ Contrairement à son aspect insolite, cette essence s’installe avec une grande facilité en climat tempéré ! C’est un arbuste épineux à la croissance très rapide qui apporte de l’originalité grâce à son feuillage rougissant à l’automne et qui dégage une odeur poivrée lorsqu’on le froisse.  Ils vous offrira ses fameuses baies aromatiques dès la quatrième année. S’il aime être planté côté soleil, il est toutefois très rustique. 

Pour la cueillette➜ Ce sont les enveloppes des baies, les péricarpes, qui sont à ramasser. Même si vous pouvez trouver les appelations de “poivre de Sichuan vert” et “poivre de Sichuan rouge”, il s’agit simplement de deux maturations différentes. Aussi, on pourra les cueillir “vertes”  avant maturité ou bien “rouges” lorsque les cosses s’ouvrent en laissant tomber les baies noires. 

En cuisine➜ Le poivre de Sichuan pourra s’apprécier avec des notes plus fraîches lorsqu’il est ” vert”, et plus chaudes et rondes lorsqu’il est “rouge”. Dans tous les cas, c’est une épice puissante et citronnée qui gagne en intensité quand elle est torréfiée. Elle peut être utilisée en salé mais aussi en sucré pour une touche originale (avec un chocolat noir par excellence !)

2.La baies aux 5 saveurs

Schisandra chinensis

Famille : Schisandraceae

Type : plante grimpante - liane

Exposition :  mi-ombre, ombre

Type de sol : S'adapte à toute structure de sol mais préfère des sols sableux drainants.

Résistance au froid : - 35°

Plantation : septembre à avril

Arrosage : Arrosage lors de la plantation. Faible besoin par la suite

Entretien :  Taille d' allègement après la récolte des fruits.

Feuillage : caduc

Hauteur : selon support

Floraison :  avril à mai

Intérêt : Cuisine, médicinale, gomme, bois odorant

Partie(s) comestible(s) : fruits

Au jardin➜ Cette plante grimpante vigoureuse est prometteuse pour les amateurs de goûts insolites : Son nom Chinois Wu Wei Zi veut dire la “baie aux cinq saveurs” car le fruit est sucré, sa peau aigre, le noyau est épicé et amer et les feuilles mâchées laissent un arrière goût salé. Très rustique elle aussi, elle s’adapte facilement à nos zones climatiques. Après son installation, vous récolteriez autour de 2 kg de fruits par pied. Pensez à les planter par 2 pieds minimum pour la fécondation car ils sont dioïques. 

Pour la cueillette➜ C’est courant septembre-novembre que les grappes rouges se récoltent. Il faudra les faire sécher soigneusement avant de les mettre en bocal pour les conserver. 

En cuisine➜ En plus de sa saveur très particulière, le Schisandra est une plante excellente pour la santé (anti-oxydante, protectrice du foie, stimulante…), aussi on pensera à la cuisiner crue pour garder ses belles propriétés. Penser à l’intégrer par exemple dans vos desserts sans cuisson, smoothies, salades… Et vos tisanes santé !

3.Le genévrier

Juniperus Communis

Famille : Cupressaceae

Type : arbuste 

Exposition :  soleil, mi-ombre

Type de sol : S'adapte à toutes les conditions de sol avec une préférence aux sols secs. Résiste aux sècheresses et situations extrêmes. 

Résistance au froid : - 35°

Plantation : septembre à avril

Arrosage : Arrosage lors de la plantation. Faible besoin par la suite.

Entretien :  Taille de forme si souhaité

Feuillage : persistant

Hauteur : 9m

Floraison :  mai à juin

Période de récolte : octobre

Intérêt : cuisine, haie, médicinal, ornemental, fibre, encens, repoussant insectes, résine, bois d'oeuvre

Partie(s) comestible(s) : fruit, graines

Au jardin Plante pionnière commune de nos zones rocheuses européennes, elle s’adapte très bien à toutes les situations pourvu qu’elle ne baigne pas les pieds dans l’eau. Rustique et facile à vivre elle ne demandera aucun soin particulier !

Pour la cueillette➜ La récolte s’effectue avant l’hiver. Pensez à prendre des gants ou un peigne à baies car ce petit conifère est piquant ! Il faut les choisir bien noires et les faire sécher à l’air libre. 

En cuisine➜ Bien sûr traditionnellement utilisées dans la choucroute alsacienne, les baies de genièvre savent aussi surprendre : ajoutez-les par exemple à un écrasé de pommes de terre, une recette à base de crème ou encore un coulis de fruits rouges pour accompagner une viande !

4. Le gattilier, "Poivre des moines"

Vitex Agnus-Castus

Famille : Verbenaceae

Type : arbuste 

Exposition :  soleil

Type de sol : Préférence pour sols frais et riches. 

Résistance au froid : - 18°

Plantation : septembre à avril

Arrosage : Arrosage lors de la plantation. Arrosage en cas de sècheresse et emplacement drainant.

Entretien :  Accepte toute taille une fois installé.

Feuillage : caduc

Hauteur : 3m

Floraison : septembre à octobre

Période de récolte : décembre à janvier

Intérêt : cuisine, mellifère, médicinal, haie, ornemental, vannerie, teinture, huile essentielle, bois d'oeuvre

Partie(s) comestible(s) : graines (condiment, remplaçant de poivre en climat tempéré)

Au jardin Cet arbuste aromatique, donne de belles fleurs en épis bleus/mauves avant d’offrir les fameux fruits qui arrivent en grappe. Rustique, le gattilier ne souffre ni du froid ni des maladies ! A planter au soleil, il crée en plus de superbes massifs colorés et odorants.

Pour la cueillette➜ Une fois séchées, à même la branche, les graines seront ramassées avant leur chute et pourront être utilisées comme condiment, parfait remplaçant du poivre. Particularité qui explique son nom car avant l’importation du poivre des tropiques, le gattilier était le poivre des jardins médiévaux ! 

En cuisine➜ La saveur piquante du Gattilier aujourd’hui oubliée, gagne à être redécouverte : dans les soupes, en sauce poivrée, sur des grillades… Une façon simple de cultiver un “poivre” directement depuis son jardin, quelle satisfaction en le cuisinant !

5. L'épine-vinette

Berberis thunbergii pourpre

Famille : Berberidaceae

Type : arbuste

Exposition : soleil, mi-ombre

Type de sol : S'adapte à toute structure comme pionnier !

Résistance au froid : - 35°

Plantation : septembre à avril

Arrosage : Arrosage lors de la plantation. Faible besoin par la suite

Entretien :  Taille de forme si souhaité. Accepte toute taille une fois enraciné.

Feuillage : caduc

Hauteur : 2m

Floraison :   mai

Période de récolte : avril à septembre (feuilles), juillet à août (fruit)

Intérêt : Cuisine, médicinal, mellifère, teinture, haie défensive, haie brise-vent

Partie(s) comestible(s) : Feuilles, fruits

Au jardin➜ Cet arbuste à l’allure dense possède un feuillage pourpre foncé, qui deviendra rouge flamboyant pendant l’automne. Ses petites fleurs jaunes d’or mellifères poussent en grappe pendant le mois de mai et produisent des fruits rouges vifs à l’automne. Cette plante s’adapte sur tout type de sol, une belle plante à avoir absolument ! 

Pour la cueillette➜ De septembre à octobre, on pourra récolter les fruits à maturité, après les premières gelées. Pour la conservation on peut opter pour le séchage ou la congélation. 

En cuisine➜ Piquantes et acidulées, elles feront des merveilles dans vos sauces sucré-salé. C’est aussi une épice traditionnelle en Iran, où on la consomme avec du riz aux amandes. De façon plus originale encore, il est possible de les préparer lacto-fermentées ou en conserves de vinaigre, comme des cornichons. Mais ce n’est pas tout ! Les baies peuvent être transformées en confiture et sirops comme les cynorhodons. 

Nous espérons que cet article vous aura donné envie de conquérir un peu plus votre diversité nourricière et d’agrandir votre jardin !

Évidemment, à côté, tous les grands classiques aromatiques feuilles (sauge, romarin, ciboulette, laurier…) restent indémodables et vous pouvez aussi les retrouver dans notre catégorie dédiée sur la pépinière en ligne !

Explorez notre catégorie Aromatiques !

Sur la pépinière en ligne retrouvez toutes nos plantes aromatiques en 1 clic !

6 commentaires sur “Faire pousser ses épices ? Oui c’est possible !

  1. J’ai déjà mangé de l’épine-vinette en voyage dans des plats salés, c’était délicieux, je suis content de pouvoir planter ca chez moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *