GREFFAGE : le guide complet

Introduction : Notre manifeste pour la biodiversité et l'abondance alimentaire

Depuis cette année, Atmosvert vous propose également une collection de graines et greffons de fruitiers, de légumes vivaces, de plantes aromatiques, d’arbustes et arbres insolites. Nous sommes fiers de proposer des variétés cultivées dans nos jardins forêts. Notre mission consiste à produire sur notre ferme et à encourager une communauté de producteurs en permaculture vers plus de résilience dans l’agriculture et nos systèmes alimentaires.

Suite aux demandes de nos clients, ses deux sections ont vu le jour, “Semences” et “Greffons et portes-greffe”, pour préserver notre patrimoine botanique commun et faire croître une nouvelle ère de culture durable et de sagesse écologique.

Merci de grandir avec nous!

Au programme du dossier :

  • Qu'est-ce que c'est le greffage ?
  • Pourquoi greffer ?
  • Que peut-on associer ?
  • Quels arbres peuvent être greffés ?
  • Comment récolter et stocker les greffons ?
  • Quand greffer ?
  • Quels matériels sont nécessaires ?
  • La technique en images

Qu'est-ce c'est le greffage ?

La greffe décrit l’une des nombreuses techniques de multiplications végétales dans lesquelles une section d’une tige avec des bourgeons à feuilles est insérée dans le tronc d’un arbre, appelé “porte-greffe”. La partie supérieure de la greffe (le greffon) devient le sommet de la plante, la partie inférieure (la sous-réserve) devient le système racinaire ou une partie du tronc. Bien que le greffage ne désigne généralement que deux plantes, il peut s’agir d’une combinaison de plusieurs. Le greffon vous garantit de produire le même calibre ou goût du fruit, et le porte-greffe définira l’ampleur adulte, la rusticité et vigueur de votre arbre.

Pourquoi greffer ?

Certains cultivars (variétés) de plantes ne se multiplient pas à partir de graines. La graine d’une pomme ‘Reine des Reinettes’ produira un pommier, mais ne produira pas de pommier ‘Reine des Reinettes’…. En d’autres termes, les arbres fruitiers ne peuvent pas être reproduits “à l’identique” du cultivar d’origine à partir de graines. Ils ne peuvent être reproduits que par greffe.

La greffe (travail au sommet) est un moyen de transformer un grand arbre ancien en une nouvelle variété. C’est aussi une méthode d’utilisation d’un système racinaire mieux adapté au sol ou au climat que celui produit naturellement par une plante non greffée. En utilisant des porte-greffes spéciaux, le greffage est également un moyen de produire des plantes naines, géantes, à port prédéfini, à floraison plus étalée etc …

Que peut-on associer ?

La plupart des variétés d’une espèce de fruit sont interchangeables et peuvent être greffées. En règle général on greffe, dans la même famille, pépin sur pépin et noyau sur noyau. On pourrait donc imaginer un rosier sur un poirier ou un cognassier sur un rosier, un pêcher sur un merisier etc…Mais évidemment en raison des différences de vigueur, certains sont mieux en mesure de supporter les autres en portes greffes. Des plantes du même genre et de la même espèce peuvent généralement être greffées, même s’il s’agit d’une variété différente. Des plantes du même genre mais d’une espèce différente peuvent souvent être greffées. Mais le résultat peut être faible, de courte durée ou ne pas s’unir du tout. Des plantes de différents genres sont moins bien greffées, bien que cela soit possible dans certains cas. Des plantes de différentes familles ne peuvent pas être greffées avec succès.

Quels arbres peuvent être greffés ?

Les arbres fruitiers jeunes et vigoureux âgés de moins de 5 ans sont les meilleurs pour le travail de haut niveau. Les pommiers et les poiriers plus âgés peuvent être travaillés mais l’opération est plus sévère et ceux de plus de 10 ans doivent être travaillés plus haut. Les jeunes arbres doivent avoir entre 1 et 2 pieds de branche entre le tronc et la greffe. Dans le cas contraire, la bonne formation de l’entrejambe de la réserve sera perdue par l’extension du tronc au-delà de l’union. Les arbres âgés de moins de 5 ans peuvent être greffés en même temps. Sur les vieux arbres, environ la moitié – la partie supérieure et la partie centrale seulement – devrait être travaillées en même temps. Le reste devrait être travaillé un an plus tard.

Comment récolter et stocker les greffons ?

Le bois de scion peut être ramassé pendant l’hiver. Il devrait avoir un diamètre de 5mm minimum. Si les scions sont laissés sur l’arbre jusqu’au printemps, il y a un risque que les bourgeons commencent à se développer ou se blessent pendant l’hiver. Conservez-les dans un endroit froid et humide, à des températures proches de 2 à 5°C. À la maison, quelques greffons pourraient être conservés dans un sac en plastique au réfrigérateur avec du papier absorbant humide. Ne pas stocker dans un congélateur.

Quand greffer ?

Il est préférable de greffer au printemps, à partir du moment où les bourgeons des arbres de sous-bois commencent à s’ouvrir, jusqu’au moment de la floraison. La période habituelle est de mi-mars, avril au début mai pour les fruits à pépins et à partir de mi-juillet pour les fruits à noyaux. Ceci en tenant compte du cycle lunaire. On parle de deux poussées de sève en lune montante. C’est là que la reprise de la greffe est optimale !

Quels matériels sont nécessaires?

Couteau / greffoir

Un couteau de bonne qualité, avec un fil tranchant et net, est la clé d’un bon greffage. Bien que des couteaux spéciaux pour greffer soient souhaitables, vous pouvez utiliser presque tous les bons couteaux de poche. Aiguisez régulièrement le couteau en cours de greffe !

Lien de greffage

Il s’agit d’un ruban adhésif spécial avec un support en tissu qui se décompose avant que l’annulation ne se produise. Les rubans adhésifs peuvent être utilisés pour lier des greffes où la pression naturelle est insuffisante. Le ruban d’électricien en caoutchouc est excellent aussi. Dans le contexte professionnel, nous conseillons fortement des rubans adhésifs type BuddyTape pour optimiser le travail en grande quantité.

Mastic ou argile verte

Toute blessure libre à l’air devrait être couverte par un mastic de greffage ou de l’argile pour éviter l’évaporation accélérée !

La technique en images

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! Retrouvez notre vidéo “Apprendre la greffe en fente” pour voir la technique pas-à-pas !

Sur la pépinière en ligne

Grande nouveauté de 2019, cette année vous pouvez retrouver des greffons et arbres porte-greffe sur la pépinière en ligne ! 

Des dizaines de variétés à retrouver sur la boutique : nashis, cognassiers, kakis, cerisiers (burlat, bigarreau, blanc…), abricotiers de toutes sortes, pêchers de vigne, azaroliers, poiriers, de nombreuses variétés anciennes de pommiers (‘Belle fille de la Creuse’, ‘Orange de Haute-Vienne’, ‘Géant du kazakhstan’, ‘Reinette d’Amboulne’…) etc ! De quoi se découvrir une fibre de collectionneur !

Explorez notre catégorie Greffons & Porte-greffe !

Sur la pépinière en ligne nous avons une catégorie dédiée  où vous pouvez retrouver tout nos greffons en 1 clic !

6 commentaires sur “GREFFAGE : le guide complet

  1. Salut Walter.
    Super topo sur le greffage, et super vidéo ! Un vrai plaisir, une vraie découverte ! Bravo !
    Je vais m’y mettre !

  2. Bonjour,
    merci beaucoup pour cette vidéo très instructive, j’ai trouvé beaucoup de réponses aux questions que je me posait au sujet de la greffe, c’est décidé je vais essayer !

    Cordialement,

    Eric.

    1. Merveilleux ! Nous sommes heureux de savoir que notre article vous a été utile pour vous mettre à la greffe ! C’est une technique passionnante, vous allez voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *