Tout savoir sur les purins : économiques, faciles, naturels… un jardin sain grâce aux extraits végétaux !

Alternative naturelle et respectueuse de l’environnement, la fabrication de purins est un grand classique de la permaculture et du jardin biologique. Popularisé grâce à la recette à l’ortie, cette pratique traditionnelle ne s’arrête pas là : il existe également d’autres végétaux à découvrir d’urgence pour agrandir sa pharmacopée du jardin ! Chez Atmosvert on vous dévoile DOUZE plantes vivaces méconnues qui vont vous permettre de régler TOUS vos problèmes et déséquilibres du potager de façon saine, économique et écologique !

Au programme :

  • Qu'est-ce qu'un purin ?
  • Les astuces de préparation
  • Comment appliquer les extraits végétaux
  • Quels problèmes traiter avec ces potions
  • Les 12 fiches plantes
  • Absinthe
  • Chou
  • Consoude
  • Fougère
  • Genêt
  • Menthe
  • Noyer
  • Prêle
  • Rhubarbe
  • Sureau
  • Tanaisie
  • Valériane
  • Le TABLEAU récapitulatif à imprimer !

Qu'est-ce qu'un purin ?

Un purin est une préparation réalisée à partir de végétaux hachés grossièrement qu’on laisse fermenter dans de l’eau pendant un temps variable. Généralement on part sur 1kg de plantes fraîches pour 10l d’eau. Ainsi on va pouvoir récolter un extrait concentrant les propriétés de la plante mise en oeuvre. Le purin est une méthode très simple pour viser l’autonomie au jardin : plus besoin de produits chimiques ! Les préparations sont à la portée de tous et vous garantissent un jardin naturel avec des solutions compétentes et bienfaisantes. 

Les astuces de préparation

🌿 Il est préférable d’utiliser de l’eau de pluie ou de source, à température ambiante. Si vous êtes obligés de prendre l’eau du robinet, pensez à l’aérer 48 à 72 heures pour faire baisser le chlore. Dans les zones sujettes au calcaire, ajoutez un bouchon de vinaigre en plus de ce temps de décantation. 

🌿 Utilisez impérativement un récipient non-métalique (l’oxydation détruit les molécules actives). Préférez le plastique ou le bois.

🌿 Ne faites pas de mélange de plantes : les purins se réalisent un par un. Vous pourrez toutefois réaliser des combinaisons après, lors de la pulvérisation.

🌿 Brassez un peu chaque jour votre préparation. C’est le secret d’une bonne fermentation

🌿  Le temps de macération est donné à titre indicatif car cela peut varier selon les conditions météorologiques. Aussi, pour repérer la fin de la fermentation, observez les bulles : dès que la formation de bulles mousseuses s’arrête, c’est le moment de filtrer !

🌿 Pour le filtrage, vous pouvez utiliser un torchon propre : plus fin  qu’une passoire, il permet également de presser les végétaux afin d’en extraire tous les principes actifs. Il est important de bien filtrer pour stopper la fermentation.

🌿 Pour conserver le purin, transvasez-le dans des bouteilles en verre sombre ou des petits bidons en plastique opaques et hermétiques puis stockez-les dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Si le purin se conserve plusieurs mois, un bocal ouvert doit cependant être consommé rapidement, aussi nous vous conseillons de le verser dans des petits conditionnements !

🌿Pour être efficace, utilisez le purin sur des plantes bien hydratées, tout  en évitant les jours de pluie. L’été, traitez soit tôt le matin ou tardivement le soir. N’hésitez pas à varier pour éviter l’accoutumance.

Comment appliquer les extraits végétaux

Selon le but et la plante mise en oeuvre, on utilisera le purin pur ou dilué. Un pulvérisateur sera un très bon outil dans les deux cas, pour assurer une répartition fine et égale pour éviter le surdosage tout en traitant de façon localisée en surface. Le traitement curatif ou préventif pourra se renouveler régulièrement si besoin, généralement en espaçant d’une semaine. Evidemment on prendra soin d’utiliser les purins avec parcimonie : bien que naturels ils n’en sont pas moins très actifs ! Les concepts de la permacultture nous enseignent d’observer nos plantes pour mieux les accompagner, en douceur pour ne pas créer de déséquilibre. Il ne s’agit pas de retomber dans les travers de la phytosanitaire chimique

Quels problèmes traiter avec ces potions

Les purins ont une large palette d’actions : ils peuvent être fongicides,  insecticides ou fertilisants, que ce soit en préventif ou curatif. Selon la plante sélectionnée le purin sera utilisé pour traiter des invasions (d’insectes ou de champignons), pour servir d’engrais afin de renforcer les plants et apporter des minéraux, ou bien en répulsif… Ainsi on peut gérer efficacement ET naturellement les problèmes d’oïdium, rouille, pucerons, mildiou, fourmis, limaces, chenilles, teigne du poireau, pièride du chou… Avec seulement quelques plantes à portée de main vous allez pouvoir régler tous vos soucis de jardinier !

Les 12 fiches plantes indispensables

1.

➡︎ L'Absinthe

Artemisia absinthium

Plante vivace indispensable pour les jardiniers au naturel ! Peu exigeante avec un très bon développement et une floraison abondante dès son premier cycle végétal. Extrêmement efficace, c’est LE purin à utiliser lors des cas difficiles !

Comment ?

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles/tiges/sommités fleuries fraîches;

  • Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation (ne pas mettre les déchets au compost)

Pour quel usage ?

⛔️ Contre la rouille du groseillier
⛔️ Contre les altises (puces de terre), les carpocapses (vers de la pomme et de la poire), les piérides, les pucerons, teignes du poireau, tétranyques (acariens)
⛔️ Répulsif contre les fourmis,  limaces et mouches

Quel dosage ?

Dilué à 10 %
Privilégier l’utilisation en curatif

2.

➡︎ Le Chou

Brassica spp.

Incontournable des potagers, ici nous choisissons la version “Chou Kale” ou “Chou Daubenton” qui sont des choux aux feuillages très abondants, ainsi on peut à loisir cueillir des feuilles à manger et pour le purin !

La recette
  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

Favorise la croissance des végétaux
✅  Prévention de la hernie du chou
⛔️ Contre les altises
⛔️ Repousse la piéride du chou

Quel dosage ?

Dilué de 5 à 10%
Surtout en préventif

3.

➡︎ La Consoude

Symphytum spp.

Une incroyable plante-amie du jardinier ! Extrêmement vivace elle pousse partout et produit abondamment chaque année. En purin, c’est l’engrais végétal parfait pour toutes vos plantations. A avoir absolument. 

La recette
  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

✅ C’est le purin fertilisant par excellence ! Il est très riche en oligo-éléments, potassium,  magnésium, cuivre, calcium, fer, manganèse, zinc, bore

✅  Sur les semis et jeunes plants pour les fortifier puis lors de la floraison et fructification pour les légumes fruits, ou tubérisation pour les légumes racines

Quel dosage ?

Dilué à 5% pour les pulvérisations
Dilué à 10% pour les arrosages 

4.

➡︎ La Fougère

Matteuccia struthiopteris

Grand classique de nos forêts à l’aspect dentelé, la fougère pousse abondamment ce qui permet de réaliser un paillage efficace ainsi qu’un très bon purin à la fois fertilisant et insecticide. 

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 à 15 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

⛔️ Contre les cicadelles, cochenilles et pucerons
⛔️ Contre les escargots et limaces
✅ Riche en potassium, phosphore, magnésium, silice, calcium

Quel dosage ?

Dilué de 5 à 20%
Peut-être utilisé en préventif comme en curatif

5.

➡︎ Le Genêt

Cytisus scoparius

Très mellifère, cet arbuste pionnier a une croissance rapide qui permet de disposer d’une grande quantité de branchages prêts à l’emploi pour la fabrication de purin.

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de branchages frais;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 à 15 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

⛔️ Très efficace contre la piéride du chou, c’est LE spécialiste à pulvériser en préventif pour vous garantir de beaux choux !

Quel dosage ?

Utilisation pur
En préventif

6.

➡︎ La Menthe

Mentha spp.

Vivace, aromatique et rustique, la menthe est une incontournable qui embaume les jardins du printemps à l’automne. Avec sa forte croissance c’est une candidate très intéressante pour la confection de purin et elle se révèle être une alliée précieuse pour les cultures de pommes de terre…

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 à 15 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

⛔️ Contre les pucerons, acariens,  aleurodes, fourmis
⛔️ Traitement remarquable des doryphores, en préventif ET curatif
Stimule la croissance
Améliore la résistance aux agressions extérieures

Quel dosage ?

Dilué à 10%
En préventif et curatif

7.

➡︎ Le Noyer

Juglans spp.

Arbre sacré des temps anciens, cette essence à la bonne longévité, décorait il y a longtemps chaque entrée de ferme avec son port imposant et ses branches tortueuses gris clair et ses grandes feuilles.

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 5 à 8 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

⛔️ Contre les pucerons, piérides du chou et chenilles
⛔️ Contre l’oïdium

Quel dosage ?

Dilué de 10 à 20%
En préventif

8.

➡︎ La Prêle

Equisetum spp.

Cette vivace à la forme si originale est une alliée très précieuse au jardin. Sa forte concentration en silice lui confère des propriétés fortifiantes et fongicides exceptionnelles !

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de tiges fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 à 15 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

⛔️ Contre le ver du poireau, araignées rouges, acariens, pucerons, limaces 
⛔️ EXCELLENTE contre les maladies cryptogamiques : cloque du pêcher, mildiou, oïdium, moniliose, tavelure, rouille, fonte des semis…
Fortifie les jeunes plants
✅ Riche en silice, calcium, potasse, soufre, cuivre, phosphore, manganèse

Quel dosage ?

Dilué de 5 à 20%
En préventif et curatif

9.

➡︎ La Rhubarbe

Rheum rhabarbarum rhaponticum

Rustique et vivace, la rhubarbe peuple nos potagers depuis bien longtemps. Le purin est une façon économique et pratique d’utiliser ses immenses feuilles lors des récoltes des tiges ! 

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 7 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

⛔️ Contre les pucerons, teignes du poireau, mouche de la carotte, 
⛔️  Répulsif contre les limaces et escargots

Quel dosage ?

Pur en fonction insecticide
Dilué à 5 % pour le répulsif

10.

➡︎ Le Sureau

Sambucus nigra

Grand classique de nos campagnes produisant ombrelles fleuries et fruits délicieux, c’est un grand allié du jardinier bio : son feuillage très odorant est une véritable panacée pour la fabrication de purin !

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 à 15 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

⛔️ Contre les pucerons, teignes du poireau, thrips, noctuelles, altises, aleurodes, piérides du chou
⛔️ Contre l’oïdium, rouille, mildiou
⛔️ Contre les campagnols, taupes et mulots
✅ Riche en azote

Quel dosage ?

Dilué à de 10%
Arrosage du sol contre les rongeurs
Peut-être utilisé en préventif comme en curatif

11.

➡︎ La Tanaisie

Tanacetum vulgare

Esthétique et aromatique, la tanaisie possède de multiples talents utiles à l’être humains qui  font de cette plante une incontournable pour avancer vers une plus grande autonomie.

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles/tiges/fleurs fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 10 à 15 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation (ne pas mettre les résidus au compost)

Pour quel usage ?

⛔️ Contre les altisesmouches, piérides, acariens, aleurodes, tenthrèdes, ver du poireau, limaces, doryphores
⛔️ Contre l’oïdium, rouille, mildiou

Quel dosage ?

Pur en curatif
Dilué de 10 à 20% en préventif
A effectuer le soir (les principes actifs sont sensibles à la lumière)

12.

➡︎ La Valériane

Valeriana officinalis

Plante pionnière à forte vigueur, la valériane est depuis toujours utilisée comme plante médicinale pour l’homme. Mais elle sait aussi parfaitement soigner les plantes comme en témoigne son purin…

La recette

  • Hacher grossièrement environ 1kg de feuilles/tiges/fleurs fraîches;

  •  Mettre dans 10 litres d’eau;

  • Laisser macérer pendant 7 jours en remuant tous les jours;

  • Filtrer  la préparation

Pour quel usage ?

✅ Activateur de compost
✅ Stimule les floraisons, c’est LE purin à utiliser pour tous vos rosiers et arbustes fleuris
✅  Fortifiant pour les plantes fatiguées, surtout légumes fruits

Quel dosage ?

Dilué à 10 %

Le TABLEAU récapitulatif à imprimer !

10 commentaires sur “Tout savoir sur les purins : économiques, faciles, naturels… un jardin sain grâce aux extraits végétaux !

  1. Merci Walter pour ce beau dossier avec des purins que je ne connaissais pas.
    Les plantes que j’avais commandées chez vous ont eu la pénible expérience de rester bloquées pendant une semaine chez les transporteurs. Pour les aider à récupérer j’ai fait un purin d’orties et un purin de prêles à 3 semaines d’intervalles et elles m’en remercient en me faisant voir toute leur vigueur.

    1. Quel bon réflexe Nathalie ! Effectivement les purins sont des aides précieuses dans bon nombre de cas comme en témoigne votre exemple !!

  2. Bonjour Walter, un grand merci pour cette généreuse transmission, j’utilise régulièrement les classiques ortie et consoude mais c’est génial de découvrir les autres recettes pour faire en fonction des ressources du jardin! Si l’été est aussi chaud que les 2 précédents je vais me concentrer sur la répulsion des altises avec le purin de chou kale pour espérer manger quelques choux pommés qui ont été dévorés l’an dernier! Bonne continuation!

    1. Merci pour votre commentaire Sylviane ! Nous avions à coeur de mettre en valeur d’autres plantes que la célèbre ortie, il y a tant de plantes à purins !
      Effectivement les altises peuvent être un fléau… L’avantage c’est que nombre de purins agissent sur eux !!

  3. Merci beaucoup pour ce partage
    Je connaissais quelques purins de plantes (ortie, prêle) mais avec votre tableau, le choix est beaucoup plus vaste.? Un grand merci.
    Pour information, j’utilise aussi la prêle en décoction et non en purin pour les maladies cryptogamiques des arbres fruitiers. Qu’en pensez-vous ?

    1. Merci pour votre message ! Effectivement dans l’article nous nous sommes concentrés sur les “purins”, mais les potions du jardin ne s’arrête pas là ! Décoctions, infusions sont aussi d’excellents remèdes. Selon les plantes, le mode de préparation changent l’usage. Pour la prêle, en effet, la décoction est efficace contre les maladies cryptogamiques, mildiou, oïdium…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *